À l’ère de l’intelligence artificielle, de l’automatisation et de la robotique, investir dans le développement des compétences humaines n’a jamais été aussi important. Le rayonnement de son plein potentiel au sein d’une organisation ne relève pas uniquement du développement de ses habiletés techniques, mais davantage de sa conjugaison avec ses compétences comportementales dites « soft ». Dans un monde où les innovations s’accélèrent, les compétences techniques peuvent rapidement devenir obsolètes. Vos compétences humaines deviennent alors de plus en plus recherchées par les employeurs car elles démontrent votre ouverture à apprendre en mode continu, à vous adapter et à interagir avec les autres. Une valeur ajoutée? Définitivement.

Voici 5 premières compétences à ne pas ignorer dans votre plan de développement personnel et professionnel.

1. Communication

Notre capacité d’établir des relations et d’interagir avec les autres est essentielle, peu importe le type de travail ou d’industrie. À l’ère du numérique, la communication peut sembler plus facile alors qu’en réalité c’est plutôt l’inverse qui se produit. À travers la multiplication des canaux, il devient encore plus important de développer sa capacité de communiquer efficacement ses idées, de poser ses questions, de partager son feedback et ses solutions.

« Clear writing is a sign of clear thinking» ― Jason Fried et David Heinemeier Hansson

Dans le livre Rework, les auteurs Jason Fried et David Heinemeier Hansson défendent l’idée qu’il est toujours préférable d’embaucher le candidat qui écrit le mieux : « Clear writing is a sign of clear thinking». Dans monde de surinformation et de vitesse, communiquer de manière claire et concise est un talent non négligeable à développer.

2. Collaboration

La collaboration est la base du succès des équipes et des organisations. Plus nos environnements se complexifient, plus cela exige des expertises variées et plus la collaboration devient essentielle à la réussite. Bien au-delà du partage d’information ou de la co-édition de documents, la réelle collaboration permet aux équipes de développer des synergies qui facilitent l’atteinte des objectifs communs et qui favorisent l’esprit d’innovation. Pour collaborer efficacement, les individus et les équipes doivent développer une zone de confiance, une compréhension des rôles de chacun, un sens des responsabilités, une capacité à communiquer et à être empathique.

3. Créativité

En 2015, The World Economic Forum annonçait que la créativité deviendrait une des trois compétences les plus importante en 2020 et la publication avait misé juste.

« [...] As the technology becomes smarter, we need to start asking smarter questions.» ― Christian Kromme

Dans son livre Humanification : Go Digital, Stay Human, Christian Kromme écrit : “The skills that we will be needing in the future are soft, human skills. Skills that are more related to the heart than to the brain. Creativity is one of them, because technology can do things very effectively and correctly, but technology cannot invent new things. As the technology becomes smarter, we need to start asking smarter questions”. Pour le leader ou l’employé, la créativité se définit par sa capacité à voir les choses autrement, à s’ouvrir et à faire des liens pour générer de nouvelles idées ou solutions. Elle n’appartient pas qu’aux artistes. La créativité peut, et doit se développer.

4. Intelligence émotionnelle

Notre intelligence émotionnelle est souvent l’élément qui à la fois nous échappe et nous distingue. Elle impacte notre capacité à gérer nos émotions et nos comportements, à naviguer dans la complexité et à prendre des décisions qui nous permettent d’atteindre des résultats positifs. Elle nous permet aussi de mieux comprendre les émotions et les comportements des autres pour développer des relations de meilleure qualité. Si certains croient qu’il s’agit d’un trait inné, l’intelligence émotionnelle est une compétence qui se développe. Disons que dans nos environnements de plus en plus volatiles, complexes, incertains et ambigus, développer son intelligence émotionnelle devient un outil puissant.

5. Intelligence technologique

Les outils technologiques du quotidien évoluent continuellement pour améliorer notre productivité et notre performance. Il est désormais attendu des gestionnaires comme des employés d’être en mesure d’utiliser les outils de communication et de collaboration efficacement, de produire des présentations et des rapports visuels qui accélèrent la prise de décision et/ou d’engager des conversations à travers les médias sociaux. Il devient donc essentiel de développer une curiosité et une aisance avec les outils technologiques pour assurer son autonomie et répondre aux nouvelles exigences du marché.

Vous cherchez à acquérir ou à mettre à jour ces compétences?