Un leader puissant est à la base d’une équipe performante. Sans son leadership, nombreux sont les problèmes de communication, de collaboration et d’efficacité.

«Le leadership n’est plus réservé aux gestionnaires : c’est désormais une question d’attitude qui doit être cultivée chez chacun des employés. Apprendre à se connaître et construire son leadership sur son propre style, c’est la meilleure façon d’y parvenir. » ― Catherine Bédard, Conseillère senior en leadership


Mais comment devient-on un bon leader ? Il y a d’abord eu la valorisation de l’expertise, puis celle du quotient émotionnel. La définition d’un bon leader est dorénavant celle de l’équilibre entre le quotient intellectuel, la capacité d’être à l’écoute et la « résilience physique ». Le leader du futur a une attitude de coach : il doit savoir miser autant sur ses talents que sur ceux des membres de son équipe. Il n’a pas peur de la différence ni de la confrontation des idées, bien au contraire. Avec le leader de demain, tous les joueurs se sentent valorisés et responsabilisés : le micromanager n’a aucune chance de survie dans le futur.


Leadership



«Le leadership est une façon de penser, une façon d’agir, mais surtout une façon de communiquer. » – Simon Sinek



Si vous suivez ceci ...



... vous serez super équipé pour :

  • Prendre conscience de votre influence et des avantages que ce levier peut apporter.
  • Établir des partenariats durables basés sur des relations de confiance et de collaboration.
  • Utiliser des outils et des techniques simples et pratiques pour intervenir avec impact.
  • Créer des alliances et exercer une influence positive pour générer des résultats.

Texte tiré du Magazine Explore, 14 compétences clés pour 2021, 2020