Des tableaux, des chiffriers Excel, des documents de stratégie : la gestion, ce n’est pas tout à fait ça. Certes, la mission du gestionnaire, c’est d’atteindre des résultats. Mais son véritable défi, c’est de travailler avec des humains, de mobiliser des individus autour d’un projet, d’un objectif.

Gestion


« UNE ÉTUDE A RÉVÉLÉ QU’ENVIRON 75 % DES PDG QUI ONT QUITTÉ LEUR POSTE EN AVRIL 2020 ONT ÉTÉ CONGÉDIÉS, CONTRE 50 % EN AVRIL 2019. L’ENVIRONNEMENT ACTUEL EXIGE DES COMPÉTENCES DIFFÉRENTES DE LA PART DES GESTIONNAIRES. » ― HARVARD BUSINESS SCHOOL


C’est quand le gestionnaire devient leader que la transition prend tout son sens : du vieux modèle basé sur la hiérarchie et le pouvoir sans compromis, on passe alors à la responsabilisation. Le vrai leader qui réussit à communiquer à son équipe non seulement ce qu’il y a à faire, mais aussi pourquoi elle doit le faire, en conjuguant savoir, ressources et développement du potentiel humain, verra s’ouvrir à lui un éventail de possibilités pour assurer le succès de l’entreprise.

« Longtemps vue comme un jeu de pouvoir, la gestion moderne est dorénavant la capacité d’inventer le futur de façon stratégique, tout en gardant l’alignement sur le plan. » ― Virginie Arbour-Maynard, conseillère en capital humain

Si vous suivez ceci ...

... vous serez super équipé pour :

  • Développer l’engagement et la cohésion des membres de l’équipe virtuelle.
  • Améliorer les pratiques de communication et de rétroaction avec les outils virtuels.
  • Comprendre le cadre d’une transformation culturelle à l’ère du numérique.
  • Cerner les principaux enjeux en affaires et en dégager des orientations stratégiques.

Texte tiré du Magazine Explore, 14 compétences clés pour 2021, 2020